Atul Khosla, dirigeant de LIV Golf, démissionne

logo de LIV Golf Series

L’ancien dirigeant des Tampa Bay Buccaneers de la NFL, engagé pour être le directeur des opérations de LIV Golf, a démissionné après un an, alors que le circuit rival soutenu par l’Arabie saoudite s’oriente vers un format de ligue, selon le New York Times.

Atul Khosla était censé diriger LIV Golf vers son modèle de franchise de 12 équipes de quatre joueurs dans lesquelles les joueurs et la LIV Golf League auraient des parts.

Les joueurs et les agents ont été informés en début de semaine de l’intention de Khosla de se retirer. Le commissaire de LIV, Greg Norman, a confirmé la nouvelle vendredi dans une déclaration au Times.

La ligue rivale au PGA Tour est financée par le fonds souverain d’Arabie Saoudite et a attiré de grands noms au sein de ses rangs comme Phil Mickelson, Dustin Johnson, Brooks Koepka et le champion de l’Open britannique Cameron Smith avec des droits d’inscription de plus de 100 millions de dollars.

Il prévoit un calendrier de 14 événements pour 2023 et a déjà annoncé sept sites, dont trois étaient déjà des sites du PGA Tour. Les responsables de LIV ont indiqué qu’ils prévoyaient d’annoncer d’autres joueurs, mais aucun n’a encore été annoncé.

Querelles entre ligues. Rory McIlroy et Tiger Woods, deux têtes d’affiche du PGA Tour ont déclaré que Greg Norman devait être mis à l’écart pour que le golf puisse surmonter ses fractures. Norman a répondu que McIlroy et Woods n’ont “aucune idée de ce dont ils parlent”.

Norman a déclaré au magazine de golf britannique Bunkered qu’il a le soutien total de son président.  Norman a également dit au magazine qu’il a rencontré le populaire joueur Justin Thomas et a dit que lui et les autres stars du golf qui se sont exprimées contre LIV étaient les bienvenus à se joindre à sa ligue.

 

Laisser un commentaire